Droit de l’internet

Il est évident que le droit de l’Internet est une branche du droit relativement récente. L’évolution du droit de l’internet a suivi, sans aucun doute, la popularisation d’internet. Le droit d’Internet intègre et applique des principes de plusieurs domaines traditionnels, tels que le droit de la vie privée ou le droit des contrats. Cependant, il existe également de nouvelles réalités qui n’apparaîtraient pas sans Internet. Par conséquent, l’idée centrale à garder à l’esprit est qu’étudier le droit d’Internet signifie traiter d’Internet en tant que phénomène et comprendre comment il fonctionne et comment il est finalement réglementé juridiquement. En effet, le sujet d’étude est très vaste et les spécialistes suivent non seulement l’évolution d’un domaine mais de tous les domaines qui s’y rattachent pour évaluer l’influence de ces changements sur le droit de l’Internet. Un autre point-clé est qu’il faut être prêt à traiter différents «types» de droit. Certaines des droits étudiées sont plus facilement liées au droit de l’Internet que d’autres. Par exemple, le commerce électronique peut être l’une des premières associations, ce qui peut ne pas être le cas avec les diffamations via Internet ou les infractions de presse. Bref, envisageant d’étudier le droit d’Internet, il ne faut exclure aucun aspect d’Internet.

Comment définir un système d’information ?

Un système d’information n’est pas un concept purement juridique. Les définitions sont peut-être issues de vocabulaires techniques ou de la sphère numérique. Le système d’information (SI) est un ensemble organisé de ressources qui permet de collecter, stocker, traiter et distribuer de l’information, en général grâce à un réseau d’ordinateurs. Il s’agit d’un système socio-technique composé de deux sous-systèmes, l’un social et l’autre technique. Le sous-système social est composé de la structure organisationnelle et des personnes liées au SI. Le sous-système technique est composé des technologies (hardware, software et équipements de télécommunication) et des processus d’affaires concernés par le SI2. En d’autres termes, un système d’information est une sorte de fiction créée pour décrire une combinaison d’outils et de systèmes. En effet, il faut le voir comme un ensemble de ressources, à la fois humaines, matérielles et immatérielles dont le rôle est de collecter, stocker, traiter et distribuer de l’information.

Ainsi, le programme aide les juristes à avoir une compréhension sur les systèmes d’information et en particulier de leur réglementation juridique.

Rédigé par SHAHINYAN Lilit

Source de l’image։ https://revisionlegal.com/wp-content/uploads/2019/06/Internet-Law.jpg